Text Size

Les expeditions 4X4

PDF  Envoyer

TUNISIE Janvier 2007.

Pour notre première expédition  en terre  Africaine, le TEAM –MASSI a choisis la TUNISIE.

Nous avons mis en place une boucle traditionnelle et sympa au départ du Port de la Goulette à TUNIS pour une durée de dix jours. Après avoir dut se plier aux formalités d’usage à la douane  et remplis les réservoirs de nos quatre véhicules, direction, par l’autoroute, KAIROUAN puis la ville de GAFSA où nous sommes arrivés en soirée un peut fatiguer mais heureux de prendre notre premier dîner dans un hôtel  de luxe.

Dés le lendemain, nous prenons la direction de TOZEUR, un arrêt à METLAOUI où nous avons pris le petit train rouge qui mène aux mines de phosphates, puis  GPS  pour le site de la guerre des étoiles par les pistes. Pas très compliqué finalement, il faut rester  concentré et attentif,  surtout quant on absorbe le bon vin de Moselle de notre ami CHRISTIAN lors de nos pique –nique  dans les REG de pierres

Aux départs de ce quatrième jour, nous passons le Chott EL JERID par la route  pour DOUZ et là génial ; la piste  pour l’oasis de KSAR GHILAINE. Dés dunettes par milliers,  très  exténuant pour les mécaniques et les hommes. Pour une première traversée, on n’a pas fait dans le facile.  Le vent se leva  en fin d’après midi et nous avons décidé de faire le campement  prés d’un puits. Il fut installé avec  la plus grande difficulté  et la viande d’agneau  ainsi que les merguez acheté le matin même, nous a remplis l’estomac. Au lendemain, nous avons attaqué en hors-piste les 25 km qui resté de l’oasis. Etant tous néophyte, cela nous a pris toute la journée, incroyable ! Mais quel soulagement de voir, même tard, les tentes  de KSAR GHILAINE.

Direction MATMATA  et ses hôtel troglodyte, mais avant de découvrir ses magnifique demeure, une piste longé de saignée et  de pierres sous un soleil de janvier très chaud. L’aventure est chouette, l’ambiance est là, et le groupe s’en sort tout de même honorablement  et arrive à MATMATA dans la fraîcheur de ses reliefs.

Après une journée par la piste, reliant  MATMATA  à TATOUINE, nous faisons du  shopping  dans cette ville, puis retour à MATMATA. Au soleil levant de ce vendredi, nous remontons sur  SOUSSE, puis retour à TUNIS pour reprendre le bateau de la SNCM.

De nombreux souvenirs , et l’envie de repartir pour une autre destination en 2008. Le MAROC !

Voir toutes les photos et vidéos

 

MAROC  Janvier 2008.

1an déjà ! Et nous voilà repartis pour une autre aventure de trois semaines sur les terres marocaines.

Arrivée à SETE, embarquement des quatre véhicules et briefing pour tout ce petit monde. 36 heures plus tard, au port de NADOR, formalité douanière à régler, puis plein des réservoirs, change, et achat de fruits pour le frigo ENGEL de notre ami Guy. Le départ du convoi, un peut avant midi, se fait dans l’enthousiasme, direction  TAOURIRT- DEBDOU par le goudron.

A la sortie de DEBDOU, montée  très -très longue, à plus de 1200 mètre d’altitude, et arrivée sur le plateau de REKKAM, la piste n’est pas cassante mais faite attention à la pression de vos pneumatique. La nuit tombe aux alentours des 18h00, nous faisons notre campement, et chaque tache est accomplie sagement. Le casse-croûte est un régal mais brrrrr. Il fait froid et ce n’est rien de le dire, au matin les 4X4 ont le pare-brise gelée à l’intérieur ! Les polaires ; obligatoire.

La journée est ensoleillée avec en fond de paysage le Haut Atlas enneigée, grandiose ! Le col de Belkassem, c’est à faire aux ralentis, des pierres en désordre, partout ! Campement  au bord d’un Oued asséché et brrrr, il fait toujours aussi froid. Résultat, pare-brise gelée l’intérieur au petit matin. Vivement l’erg  Chebbi, destination prévue pour la soirée après avoir fleureté avec la frontière Algérienne sur une piste sableuse et glissante.

Finalement, une nuit en Hôtel 4 étoiles à ERFOUD fit du bien à tout le monde. Après s’être rassasié d’un petit déjeuner, divinement riche en féculent de toutes sortes, nous partîmes pour l’erg Chebbi. On en fit le tour par le nord, avant d’y rentrer  par l’est à hauteur de MERZOUGA. En s’amusant sur ce tas de sable pour géant, notre Range Rover V8  commença à hoqueter puis plus de puissance. La panne fut détectée assez vite, pompe à essence immergé out ! Le deuxième Range TDi  se fait une immense joie de venir à son secours !

A RISSANI, nous trouvons un atelier mécanique … le patron trouvera notre bonheur à RABAT  par téléphone… et nous devons patienter jusqu’au lendemain matin. Ceci accompli, plus de soucis jusqu’en France. De ce fait au lieu de prendre la piste de TAOUZ à ZAGORA, nous prenons un bout de bitume pour reprendre la piste après TAZZARINE en direction de ZAGORA. Rien de spécial, piste assez dure et la nuit, on la passe à MHAMMID dans un hôtel tenue par un Français, cool ! On a même le plaisir de parler à Madonna … son ânesse !

Dés le lendemain, direction TATA par la piste du Dakar, GPS allumé, là s’est sérieux l’Erg Chegaga, le lac Iriki, et une piste du Dakar balisé par des cônes de pierre de chaque côté de la piste. Finalement, ce fut fait très vite. Campement, chacun s’est ce qu’il doit faire et la soirée à la belle étoile, génial.

Arrivée à TAN-TAN, direction la plage blanche. C’est grisant de rouler vite avec les rouleaux de vagues qui défilent à vos côté. Soirée au fort Bou-Jerif, à faire trop bien ! Le chameau y est délicieux, que dire à 22h00 extinction du groupe électrogène.

Au lendemain AGADIR, ESSAOUIRA puis MARRAKESCH, passé une nuit au Riad BAMAGA se sont des français de METZ. Le retour par TANGER, puis bateau jusqu’à SETE, dommage s’est déjà finis. Vivement 2009 ! à bientôt.

Voir toutes les photos

Maroc Janvier 2009

Cette année fut une nouvelle façon de voyager à  un prix raisonnable et un timing serré ! Toujours en Janvier, pour quatre passionnés

Je vous présente nos objectifs : voyager  léger en 8 jours en incluant un aller-retour en avion, un mélange d’hôtel s de moyen et haut de gamme et deux  4X4 de location pour faire de la route , piste et dune, le tout  pour moins  de 1000 € / personne.

Nous l’avons fait ! Avec un sac en plus : comprenant du matériels de désensablage, une pharmacie de brousse, talkie walkie, GPS et…..une taxe à l’aéroport en supplément car on a toujours pas compris à ce jour  combien de bagages  doit correspondre  en poids par personne, bref on a payé et heureusement qu’on la fait car Guy serai en ce moment allé à la pèche en mer…

Nous sommes partis  d’Allemagne à 6h30, de HAN-FRANCFORT, avec une compagnie lost- coast, pour Marrakech.

Arrivée 3 heures et quelque plus tard, possession de nos Toyota Prado, Etat des Lieux des véhicules, c’est mon métier donc, correctement fait, avec Gille on a tout noté, histoire d’avoir la conscience tranquille au retour. Et !!! Vous comprendrai pourquoi il faut être vigilent avec des Rallye-man comme nous !

Direction OURZAZATTE  par le col du Tizi-n Tischka pour arriver, avant 19h00, à Boumaine du Dades. Ce fut chaud, que d’émotions sur la route, tout comme le bain bouillonnant  après le dîner, sur la terrasse, avec comme fond d’écran ; les étoiles, dans une nuit noire, Ouah !

Le soir nous avons  rencontré un guide Marocain au bar de l’hôtel, après un échange culturel  de qualité, nous avons négocié son retour à Merzouga, s’il nous montre la fameuse piste de la passe-Marech !  Grandiose !

Journée pleine d’émotion, des paysages de montagne, la nature sauvage tel que le créateur a du la concevoir, et enfin une piste sableuse jusque la passe,  pour déjeuné dans une auberge, au menu salade Marocaine et omelette berbère.  On s’est régalé, on est des rois dans ces conditions. Le départ fut un crève-cœur, trop bien.  Notre guide nous montra comment se diriger sans GPS  avec le relief, efficace. On a retenu avec Guy pour le futur ! Arrivé à Merzouga  le soir, nous fîmes nos adieux accompagnés de cadeaux de remerciement.

Le lendemain, on s’est amusé sur le tas de sable de l’ERG Chebbi, puis re-passe  Marech et direction Mahmid pour l’ERG Chegaga.

On a  pris une nouvelle piste plus au nord, pour retrouver  les grandes dunes et là, cool, on s’est amusé avec notre gille, notre  joseph,  notre Guy et votre serviteur à surfer sur ses vagues de sable, et nos pelles, aussi et  beaucoup de  fois, hein Guy/joseph. Le soir à Tata, on a TOUS BIEN DORMIS, promis.

Par la route, on a rejoint Tan tan, direction la plage Blanche. La météo ne fut pas avec nous et là si nous n’avions pas eu nos sangles, Guy/joseph  laissé dans l’eau, en marée montante, un Toyota  Prado.

Mais tout s’est bien passé, et on a soupé au FORT Bou chérif plein de sourire aux lèvres.

Le lendemain, on est remonté sur Marrakech et on fait les touristes qui ont plein de sous à dépenser pendant le temps que nous avions à perdre. Le soir dans un bar d’ambiance, j’ai fait mon Fred et cool on s’est bien amusé !!

Voir toutes les photos

 

Maroc Janvier 2010

Les années passent, n’est ce pas ? et ces voyages au MAROC sont toujours plein d’enseignement.

Nous sommes partis à deux voitures  en janvier car le temps est propice à nos choix et un petit nouveau a voulu partager  notre philosophie du voyage. Le petit CLEMENS …

Boussole, direction le  SUD.  Départ, METZ- ALGESIRAS par la route en  23 heures (dont 1 heure, après BARCELONNE,  pour enlever un thermostat  défaillant, le moteur monté en température). Mis à part ce souci, on a pris le bateau à l’heure.  Arrivée à TANGER, on a déjeuné dans le port avant de prendre la route pour MARRACKECH.

Visite de la ville, je vous conseille après avoir mangé sur la place et d’avoir flâner au SOUCK, de terminer la soirée au  COMPTOIR pour faire de beau rêve.

Nous partons au matin pour OUARZAZATTE, goudron par la route du  TIZI-N tischka, puis détour par la piste du col du TELOUET, très beau et sinueux, dommage que la deuxième partie de la piste s’élargie et se goudronne. Passé les studios  de cinéma et leurs décors, du petit bonjour à ABDOUL et  sa boutique de souvenir, un bon jus de fruit, un resto et dodo.

Du petit RIAD, chez FATIMA, nous prenons la piste reposé et rassasié. Montagne puis La passe Maresch  et enfin  MERZOUGA et son ERG connu. On reprend, le lendemain, la piste pour ZAGORA, après avoir joué dans le tas de sable de l’ERG Chebbi.

Repos à MIHAMID, chez un pitchoun de la gironde,  pour s’engager dans l’ERG Chegaga, Fesch –Fesch, cailloux, grande dune de sable plaque de désensablage, pelle, sangle et bonheur au bivouac le soir, après que des militaires en soirée, nous ont demandé de remonter  par une piste cassante sur TISSINT. Mes amortisseurs ont beau être des OME, ils ont chauffé et mon ski avant, il en est marqué. Sur le Patrol,  les koni  heavy  track et bien ; ils sont dure eux, trop même. Ca tremble de partout, une vraie voiture de course de côte, mon petit Gille. Mais sa roule…

SMARA, LAYOUNE, TAN-TAN, la plage blanche, TAROUDANT, tout se déroule normalement, et les jours passent dans la joie. Le retour à TANGER, on l’a pas venu venir, comme la remorque d’un semi  qui manœuvrer sur le parking du port, qui s’est accroché au snorkel  de mon L200 en bougeant la voiture sur quelques mètres. J’ai vu rouge, je crois ! Et le constat à l’amiable avec  ce Marocain chez lui, c’est de la foutaise, on a appelé la police et le responsable de la Sté de fret pour obtenir avec difficulté un document remplit correctement. La voiture a fait le voyage retour dans de bonne condition par la route, mais un conseil, évité d’avoir un accident en Afrique, car rien que pour traiter  le constat cela peut entamer le calme d’un moine Tibétain. Et en France pas mieux, car à ce jour le courtier d’assurance  Rue Cervantès  à  BORDEAUX me fait savoir que cela peut durer plus de cinq mois pour faire reconnaitre la responsabilité au fauteur… à voir !

Allez, à l’année prochaine  le projet sera grandiose et du monde s’engage à venir avec nous à une date plus proche du printemps cette fois pour un nouveaux parcours et la venue d’un nouvelle équipage, notre Cri-cri  et fabien de MDA, ça va être CHAUD …en TOY !

Voir toutes les photos

 

Maroc avec location 4X4

 

Notre voyage d'aout 2010 :

Et pourquoi ne pas emmener mon fils pour ses 18 printemps, dans l’Atlas MAROCAIN ! …avec des garçons qui savent te mettre un projet  en un instant !

Guy, Frédéric, on a besoin de vous : Allez !  Composer un parcours comprenant de l’aventure, du confort, assez roulant, pas trop chaud  et pas CHER. C’est la question de notre hôte avec un timing raisonnable soit,  une période de 6 jours. Heu … ok !

Le 21 août, à 6h30, départ de HAN-Francfort, en Allemagne, avec une  compagnie low cost pour MARRAKECH, Maroc. Une fois les formalités douanière effectué, prise de contact avec  nos véhicules.

Un TOYOTA Prado, un MITSUBISHI sport, cool, je prends le Mitsu, il a un Turbo lui. Direction la place JEMAA EL FNA pour un petit déjeuner. Un jus d’orange, hum quelle saveur ! Puis la route, plein sud, pour  le col du TIZI-N’TICHKA, la piste pour  le col du TELOUET, et le village de  AÏT BEN HADDOU, ce Ksar qui est inscrit au patrimoine mondial, est bâti sur la rive gauche de l’Asif  MELLAH à flanc de colline, il est exceptionnelle…  A OUARZAZATTE, nous nous reposons au bord de la piscine  du Petit Riad de notre amie, Fatima et rendons visite à Abdoul, notre vendeur de rêve.

Le lendemain, grosse journée, les gorges du TODRA, suivre l’Oued TODRA jusqu’au moment ou on voit les falaises  qui se rapprochent pour ne plus laisser passer qu’un faible filet de lumière. Le relief s’élève ensuite au fur et  à mesure de l’avancée dans les gorges pour en sortir, émerveillé. Le village de TAMTATTOUCHT,  vous sert de repère pour reprendre une piste dans le djebel qui rejoint le défilé du DADES.

Nous passons le centre  de la Zaouïa  el –Bhir, puis Tiyilt , La route devient plus escarpée, dominant le DADES. Les gorges ont conservé tout leur caractère traditionnel  berbère et le soleil qui s’engouffre l’inonde d’une lumière magique. Au couché de soleil,  BOUMAINE du DADES, située au croisement des chemins de la vallée des oiseaux et de la vallée des roses. C’est une ville tout en hauteur qui surplombe la vallée, notre ksar, le XALUCA qui fait partie d’une chaîne hôtelière espagnole. Et de notre chambre on découvre les rives  verdoyantes du DADES.

Au petit matin du troisième jour, nous reprenons les gorges du TODRA pour TAMTATTOUCHT, puis AIT HANI, AGOUDAL, TAGOUDIT pour une arrivée sur MIDELT, le tout par la piste et le goudron selon… mais  ne rater par le cirque de JAFFAR à 2250 m d’altitude. Nous, on est passé devant, sans le voir … le cirque.  Du coup, à MIDELT, on a bu un thé à la menthe…

Après ces émotions, on descend plein sud sur la vallée du ZIZ, hélas, que du goudron mais une longue et jolie palmeraie jusqu’à ERFOUD. Il faut vous dire que depuis notre arrivée, sur le relief MAROCAIN, on devait supporter des températures allant jusqu’à   46 °. Le vent étant chaud, le milieu marin du XALUCA d’ERFOUD, qui  nous a accueillis,  a été pris d’assaut dés que nous étions en tenue.

Le retour sur OUARZAZATTE, on la fait à ma demande après ALNIF par la piste. On a traversé le Djebel SARHRO en prenant une ancienne piste, et là DESOLE pour mes compagnons de route mais ce fut du sur mesure et je pèse mes mots, étroit, des cailloux partout dans tous les sens, mais aussi des écureuils !  du ravin, du soleil, un village de pierre où les maisons se confondaient avec la montagne. Nos  4x4 ont fait du trial et ils ont tenus le rythme en exécutant toutes nos figures. Les yeux de notre petit Raphaël ainsi que ceux  de son père me réconfortent car ils ont aimé et le soir au petit Riad, on a refait dix fois la piste.  Guy et moi avons tenu nos engagements, du plaisir et de l’émotion, son anniversaire, il a été réussi au « piat ».

Le lendemain, on est arrivée sur MARRAKECH en fin de matinée, après avoir rendu nos véhicules propres, direction le souk pour les emplettes et la fin de la soirée  se termine  au comptoir comme d’habitude avec les animations du club.

Oh !  MAROC,  à bientôt,  en janvier 2011, avec notre Gilles et son NISSAN  Patrol compétition et la Sté MDA en TOYOTA.

Cout du Raid :

Samedi 21 Août, départ d’une aventure de six jours sur le sol MAROCAIN, soit du 21/08/10 au 26/08/10 ! … Tous les prix annoncés au MAROC      ont été négocié sur place !

Nos références :   Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.     http://arenauto.fr

La motivation de ce nouveau départ, Christian, un ami du garage, nous demanda d’organiser un périple dans l’Atlas MAROCAIN  pour les 18 printemps de son fils, Raphaël.

Budget  et parcours à mettre en place pour un équipage de deux personnes :

Un A/R en avion low cost : La compagnie RYANAIR s’imposait avec un départ de HAN-FRANCFORT en RFA à coût réduit pour MARRAKECH. Des départs au choix le mardi/jeudi/ où samedi à 6h30 du matin. (Prix sur ce voyage 320 €/équipage)

Une location de 4X4 sur MARRAKECH, avec nos amis de MEDLOC location (www.medloc-maroc.com ) qui nous attendait sur le parking de l’aéroport à 9h00 (décalage horaire d’une heure en été en moins) ( Prix 80 €/jour pour un TOYOTA Prado où MITSUBISHI sport,  kilométrage illimité, soit x 5 = 450€, si paiement par carte bancaire rajouter les 4% de majoration pour  les transactions bancaires (l’avantage si vous avez une carte première, c’est de bénéficier de l’assurance de votre banque en cas d’accident , vol etc. .. . à vous de voir )

Et enfin prévoir cinq nuits  en Hôtel de bonne qualité, avec petit déjeuner.

Le 21/08 au soir à OUARZAZATTE au Petit Riad chez notre hôtesse Fatima. (Prix 50€/nuit/équipage)

Le 22/08 au soir à BOUMAINE les DADES au  XALUCA (groupe Hôtelier espagnol  5 étoiles, soit un prix de 100€/nuit/équipage, avec en plus le dîner le soir au restaurant de l’hôtel.

Le 23/08 au soir à ERFOUD au XALUCA, idem pour les prix et prestation.

Le 24/08 au soir re- OUARZAZATTE  toujours chez Fatima, elle vous prépare  le couscous où le tajine sur réservation dans la journée pour le soir. Pour le tarif, 20€/équipage.

Et enfin le 25/08 à l’Hôtel AKABAR  dans le quartier de l’hivernage, rassurant et fonctionnel. (Prix 50€/nuit/équipage)

Les adresses ci-dessus : aucun risque d’être déçu, c’est validé de bonne  qualité par nos soins.

Si on fait le total, on arrive à un prix de 1120 € par équipage  pour 5 nuits ,6 jours. Compter les repas de midi et soir sauf au XALUCA car ils sont facturé avec la chambre. A moins de 20 €/équipage x 8 repas dans des restaurants  locaux (nous ne comptons pas la journée du 26 /08 dans l’avion du retour) cela correspond à 160 € en plus, soit un total 1280 €/ équipage de deux personnes ! …

Nous ne comptons pas les thés à la menthe lors de nos haltes où les bouteilles d’eaux achetés dans les commerces MAROCAINS.

 

L'AVENTURE MOBYLETTE VA BIENTOT DEMARRER !!!!

Bonjour, Fred et Cricri, vos webmasters, sont de retour pour vous narrer les futurs projets !Avec notre Guy, guide Berbère des bords de la Moselle, nous mettons en place une nouvelle expédition pour motards au MAROC ! Thème du projet:

Le départ est programmé pour le mois de Mars/Avril 2015 sur une période de 10/15 jours. Le décor; la traversée de l'Atlas, la vallée des roses, le Djebel Sarho, l'Erg Chegaga, Tafraoutte, et cela jusque TanTan.Le  parcours en lui même est à concrétiser avec l'ensemble du groupe.L'assistance rapide sera composée d'un véhicule quatre roues! ... et d'une remorque pour les six "mobylettes" déjà en partance. Et cela, afin d'effectuer la traversée de nos campagnes jusqu'à Tarif, en Espagne. Après un tour de ferry pour Tanger, reprise de la route jusqu'à Marrakech. Le véhicule de -3.5 t faisant ce pèlerinage, prendra en charge les bagages des participants, matériel de camping, ainsi que les vivres et pharmacie s'il y a besoin !

Les motards prendront leurs deux roues depuis Marrakech, après un aller en avion de la France, idem pour le retour.

Guy et moi sommes entrain de finaliser l'administratif du passage en douane des véhicules, car c'est compliqué et rien n'est arrêté encore. Le groupe est composé d'amis , soit des personnes responsables et prudentes, PAS de Chrono! C'est une balade. Ils seront assurés à titre personnel, avec un passeport en cours de validité et des Dirhams dans les fonds de poches. Tout se paie où se troque à voir!

Je fais appel à tous les routards ou aux rêveurs débutant qui aimeraient faire partie de cette aventure.S'il vous prenait l'envie de nous rejoindre, dites nous comment vous envisageriez ce périple. Cela nous intéresse et pourquoi pas le faire ensemble.

Tous les trimestres, nous ferons le point sur vos questions, enregistrés sur le site, évidement !et sur l'organisation de ce voyage. Le but est de vous faire partager nos tracas avec l'administratif du royaume du MAROC, du budget ( motos / assurances / frais liés à l'assistance rapide ) et extras, du parcours ( piste / goudron,bivouac / hôtel, Nord/ Sud, Est / Ouest... etc )

Voilà à bientôt.